Aquariophilie

Aquariums

Aquariums Dennerle

Aquariums Juwel

Aquariums Aquatlantis

Aquariums biOrb

Nano aquariums

Guides et conseils
Aquariums

Choix de l'aquarium

Installation de l'aquarium

Installation d'un Nano Marin

Accessoires

Aération

Alimentation

Aquariums

Automatisation

Chauffages

Décorations

Distributeurs

Eclairage

Ecumeurs

Entretien

Filtration

Osmoseur

Pièces détachées autres

Pièces détachées EHEIM

Pièces détachées JBL

Plantes vivantes

Pompes à eau

Réacteurs

Refroidisseur

Soins des plantes

Soins eau de mer

Stérilisateurs UV

Système CO2

Tests d'eau

Traitements de l'eau

Recevez nos offres

Nos engagements

Carte Cadeau Zone Aquatique

Restez connecté

Livraison en 48 h

So Colissimo

GLS

Chronopost

Votre situation : Aquariums > Installation d'un Nano Marin

Installation d'un Nano Marin

Qui ne s'est jamais pris à rêver devant un aquarium d'eau de mer coloré, rempli de coraux et de poissons aux couleurs aussi magnifiques que fluorescentes ? L'aquarium nano permet de se lancer doucement du côté récifal de l'aquariophilie. Il vous permettra de récréer un bout de récif dans votre intérieur tout en vous appropriant l'expérience de la maintenance.

La mise en place d'un petit bac marin n'a rien de très compliquée, elle nécessite néanmoins un peu plus d'attention et de patience. Voyons comment installer votre nouvel aquarium...

Les particularités de l'aquarium marin

Installation d'un nano marin
De l'eau salée, c'est une évidence. La salinité peut être mesurée en contrôlant la densité de l'eau à l'aide d'un densimètre. Elle doit être d'environ 1025 pour une température de 25°C. Il suffit pour cela d'utiliser de l'eau osmosé (cf "l'osmoseur en aquarium") additionnée à du sel marin synthétique tel que Instant Ocean de chez Aquarium Systems.

Un système d'autoépuration. On l'appel également la méthode "Berlinoise". Contrairement à un bac d'eau douce où le filtre joue un rôle majeur, l'aquarium récifal fonctionnera en grande partie grâce à l'ajout des pierres vivantes. Les milliers de micro-organismes qui les colonisent assureront l'équilibre biologique de l'aquarium. Comptez 10 à 15 kg de pierres vivantes pour 100 litres d'eau.
Le filtre devient ici tout à fait secondaire, jouant un rôle uniquement mécanique.

Un éclairage plus intense est requit pour le maintient de vos animaux marins. Les coraux mous - les coraux les plus faciles à maintenir - se nourrissent principalement grâce à la circulation de l'eau au sein du récif et à la photosynthèse des algues "Zooxanthelles" les recouvrant. Faute d'une lumière suffisante, la photosynthèse est insuffisante et les coraux ne pourront se développer correctement. Vous pouvez compter 1W pour 1 litre d'eau en éclairage traditionnel (tubes ou fluocompactes).

Des paramètres spécifiques à contrôler, qui ne sont pas tous les mêmes qu'en eau douce. Ainsi en aquarium marin on testera principalement la densité, le Magnésium (Mg), le Calcium (Ca), la dureté carbonatée (KH) et le pH. Les valeurs exigées sont également différentes, l'eau de mer doit être exempte de Nitrates (NO3) et de Phosphates (Po4), tous deux très peu appréciés par les animaux marins.

Un brassage d'eau important est indispensable pour éviter la sédimentation, assurer l'oxygénation et garantir la nutrition de vos coraux. Ainsi on compte un brassage équivalent à 30 fois le volume de l'aquarium par heure. Un nano marin de 60 litres devra être équipé pour un débit de 1600 à 1800 l/h.

Si la mise en place de l'aquarium récifal s'avère un peu plus complexe, elle peut néanmoins s'avérer extrêmement intéressante et enrichissante de part la diversité des domaines qu'elle fait intervenir.

L'installation de l'aquarium

Nano Marinus Dennerle
Un aquarium nano de 30 à 60 litres est idéal pour débuter. Il vous permettra d'accueillir différents invertébrés (crevettes, escargots...) et éventuellement quelques petites espèces de poissons.

Vous trouverez ci-dessous les principales étapes pour la mise en place d'un nano aquarium marin. Pour passer à l'étape suivante, assurez-vous que les différents points de l'étape présente soient remplis.
N'oubliez pas les essentiels : amusez-vous et soyez patient !

Etape 1 (J + 0) : Mise en place et remplissage

  • Placez l'aquarium sur son support
  • Remplissez l'aquarium au 3/4 d'eau osmosé
  • Branchez le chauffage en ajustant le thermostat à 25°C
  • Branchez les pompes de brassage : elles doivent fonctionner 24h/24 et être positionnées de façon à faire circuler l'eau dans l'ensemble de la cuve
  • Ajoutez 38 grammes de sel synthétique par litre d'eau dans l'aquarium. Nous vous recommandons le sel Instant Ocean de chez Aquarium Systems pour une première mise en route.
  • Contrôlez la densité lorsque le sel est totalement dissous, elle doit être située au alentour de 1025.
Remarque : Le sel peut être ajouté directement dans l'aquarium dans le cadre de son installation uniquement. Effectuez toujours le mélange eau / sel avant insertion dans l'aquarium pour les prochains changements d'eau.

Etape 2 (J + 7) : Ajoutez les pierres vivantes

  • Comptez 8 à 10 kg de pierres vivantes pour un nano marin de 60 litres
  • Choisissez des pierres propres de tailles modestes
  • Composez votre décor de façon à pouvoir nettoyer facilement les vitres de votre aquarium
  • Essayez de réaliser des espaces "plateau" pour l'ajout ultérieur des coraux
  • Faites désormais fonctionner votre éclairage 10 heures par jour
Vous entrez désormais dans une phase de rodage. Un pic de nitrites de plus ou moins grande ampleur pourra être constaté et des algues brunes apparaîtront sur les pierres vivantes et les façades de l'aquarium : l'équilibre biologique se met en place tranquillement, il vous faudra désormais patienter.

Etape 3 (J + 20) : Ajoutez le sable de fond

Les pierres vivantes ne sont pas toujours d'une propreté exemplaire au moment de les introduire dans l'aquarium. Ainsi il peut être intéressant de placer le sol que quelques jours plus tard pour pouvoir siphonner les différents résidus produits par les pierres.

  • Siphonnez les sédiments produits par les pierres sur le fond de l'aquarium
  • Placez le sable marin sur une épaisseur de 2 cm environ.
  • Utilisez un sable adapté (sable de corail, sable marin blanc...)
Lysmata Amboinensis
Lysmata Amboinensis : crevette paisible

Etape 4 (J + 50) : Introduisez les premiers coraux mous

Après avoir contrôlé et ajusté les paramètres si nécessaire, vous pouvez commencer à ajouter des coraux mous

  • Placez les coraux mous au sol et à mi-hauteur
  • N'ajoutez jamais trop d'êtres vivants d'un seul coup pour ne pas perturber l'équilibre biologique
  • En l'absence d'écumeur il est indispensable de changer 20% du volume de l'aquarium toutes les semaines

Etape 5 (J + 70 à J + 90) : Introduisez quelques invertébrés et des poissons de petites tailles

Sous réserve qu'aucun mauvais indicateur fasse son apparition, vous pouvez dans un premier temps ajouter vos premiers invertébrés (Lysmata Amboinensis, Lysmata Dobelius...).

Vous pouvez également ajouter dans un second temps de petites espèces de poisson telles que les Gobies (le plus populaire reste le Gobiodon Okinawae, petite espèce paisible de couleur jaune)

Soyez toujours raisonnable dans la quantité d'animaux introduite, échelonnez les sur plusieurs jours / semaines et acclimatez toutes les espèces que vous introduisez : un mélange d'eau progressif doit être réalisé avant l'ajout définitif dans votre aquarium. N'hésitez pas à acclimater vos animaux pendant 30 à 60 minutes.

Contrôler et ajuster les paramètres de l'eau

Sel marin Aquarium Systems Instant Ocean
D'une manière générale, la majorité des éléments indispensables aux animaux se trouve dans le sel marin synthétique (n'est ce pas là son rôle ?). Ils sont donc apportés régulièrement pour répondre à ces besoins, lors de chaque changement d'eau partiel.

Cependant, certains composés peuvent être apportés de manière insuffisante compte tenu des caractéristiques de votre aquarium (beaucoup de coraux, coraux plus exigeants...), il est alors indispensable de contrôler régulièrement quelques paramètres importants que nous allons voir ci-dessous

La dureté carbonatée (KH) permet le maintient du pH et la synthèse du calcaire par les coraux. Il doit être maintenu à 7°d minimum. Il peut être augmenté à l'aide d'un buffer tel que Seachem Reef Buffer (augmente le pH et le KH) ou Seachem Reef Builder (augmenter le KH uniquement).

Le calcium (Ca) est un élément important pour la structure des coraux, il doit être maintenu entre 350 et 450 mg/l. Le calcium peut être ajusté grâce à Seachem Reef Advantage Calcium ou à Reef Calcium de chez Aquarium Systems.

Le magnésium (Mg) est primordial pour la pousse et la coloration des coraux. L'absence d'algues Coralline ou le blanchissement du corail sont les principaux symptômes d'un manque de magnésium. Ce paramètre doit être maintenu aux alentours de 1300 mg/l, il peut être corrigé grâce à Reef Magnésium de chez Aquarium Systems (liquide peu concentré mais pratique pour les petits nano) ou Seachem Reef Advantage Magnésium (en poudre)

L'iode ne peut être mesuré précisément mais il n'en est pas moins un composé important pour la pousse des coraux, contenu en très faible quantité dans l'aquarium marin. Il peut en être ajouté de manière très modérée grâce à Reef Evolution Extra 1 de chez Aquarium Systems.

Observez et amusez-vous !

L'aquarium marin est un moyen unique pour la découverte d'être vivant aussi divers que varié. Vous remarquerez régulièrement lors du lancement de votre nano récif des espèces animales que vous n'aurez pourtant pas pris la peine d'ajouté ! Les pierres vivantes regorges effectivement de petites espèces en tout genre.

Si la maintenance demande un peu de passion, l'entretien n'en reste pas moins rapide et succinct au quotidien.