Matériel Aquarium, Bassin de jardin et Terrarium >

Tout aquariophile s’est déjà posé cette question : quelle masse filtrante mettre dans mon  filtre? Une étape à laquelle on ne peut échapper et à laquelle il faut être attentif car chaque filtre à son utilité. Aujourd’hui, Zone Aquatique vous donne les clés d’une bonne filtration!

 

ban-nvx-site-filtre.jpg

 

Qu'est-ce qu'une bonne filtration ?

Une bonne filtration doit permettre le bon maintien des paramètres psycho-chimiques de l’eau. En clair, vous avez déjà tous été embêtés par des taux de nitrites trop élevés, ou un problème de pH. Tous les paramètres que l’on mesure dans l’eau des aquariums sont regroupés dans un groupe s’appelant « paramètres psycho-chimique ». Pour que cet objectif soit rempli, le filtre passe par plusieurs étapes : il fait en sorte que l’eau soit transparente, il permet la réalisation du cycle de l’azote (cycle qui assure la transformation des éléments nocifs en nitrate inoffensif en eau douce) et il fait aussi en sorte que le bac ne dégage pas d’odeur. Cet article vous servira donc à bien choisir vos masses de filtration, pour une filtration efficace.

 

Comment fonctionne un filtre ?

Dans la cuve des filtres, il y a différents type de masses filtrantes (mousse, céramique…) chacune a son propre rôle, et on distingue 4 grands rôles:

 

  • _ La filtration mécanique
  • _ La filtration biologique
  • _ La filtration chimique
  • _ La filtration absorbante

La filtration mécanique va servir à retenir les matières en suspensions dans l’eau, soit « les gros déchets ». Pour cela on peut utiliser de la ouate et des mousses.


La filtration biologique est utile pour assurer le cycle de l’azote. C’est elle qui contient les bactéries filtrantes (Nitrosomonas et Nitrobacter). Ces bactéries vont assurer l’équilibre de l’aquarium en transformant les substances nocives en substances inoffensives (les nitrites sont transformés en nitrates par exemple). Pour cela on utilise principalement de la céramique MECH de chez Eheim ou des mousses à fine maille.


La filtration chimique regroupe les filtrations souvent temporaires, destinées à modifier les paramètres d’eau. La plupart du temps cette filtration sert à diminuer la dureté ou acidifier le pH. Par exemple, le Calcifix de chez Zolux est utile pour reminéraliser l'eau et alcaliniser le pH.


Et enfin, la filtration absorbante est le plus souvent assurée par du charbon actif comme le KARBON de chez Eheim. Ce type de filtration sert à retenir les odeurs et les colorants dissous (comme le tanin libéré par les racines qui donne une couleur jaune à l’eau). Nous conseillons son utilisation après un traitement médicamenteux pour éliminer les résidus restants. Cependant, vous devez remplacer le charbon toutes les 4 à 6 semaines pour éviter qu’il libère tout ce qu’il a absorbé.

 

Une filtration efficace

jbl silikatex rapid

Pour que votre filtration soit optimale, vous devez toujours filtrer votre eau avec une filtration mécanique (souvent assurée par des mousses et préfiltres) et une filtration biologique (les nouilles de céramique sont très efficaces). Ces deux modes de filtration sont le minimum et doivent toujours être présent pour assurer un bon équilibre. De temps en temps, vous pouvez rajouter du charbon actif ou encore du Phosguard de chez Seachem ou du Silikatex rapid de chez JBL en cas de présence élevée de phosphate et d'algues siliciques, mais il est préférable que cela reste temporaire.
Cependant, avoir un bon filtre avec des masses filtrantes adaptées n’est pas la seule chose qui fera que votre aquarium sera en parfait état.

 

Quelques conseils pour un filtre stable

Peu importe la technique de filtration choisie, pour les bacs de plus de 120 litres normalement peuplé, vous devez renouveler 1/4 du volume tous les 15 jours ou 1/3 toutes les 3 semaines. Cette action évite l’accumulation de nitrate (NO3-) qui agit comme un engrais pour les algues. De plus, cette action servira à régénérer les petites bactéries utiles. Pour les plus petits bacs comme les nanos, nous conseillons un changement de 20% à 25% du volume toutes les semaines, car il est plus difficile de maintenir des paramètres équilibrés dans des petits volumes.


Lorsque vous faites votre changement d’eau, pensez à rincer vos mousses de filtration mais pas toutes en même temps, alternez pour ne jamais enlever trop de bactéries d’un coup. Rincer vos mousses à l’eau claire sans aucun produit qui pourrait détruire toute la flore bactérienne.


Lors du nettoyage du filtre, pensez à vérifier le rotor de celui-ci. Il doit être nettoyé régulièrement pour éviter qu’il ne se bloque à cause du calcaire ou des saletés. Veillez à bien le nettoyer pour ne pas qu’il reste de matière organique dessus (substance marron et visqueuse qui ressemble énormément à des algues).
Dernier petit conseil, après traitement médicamenteux, pensez à rajouter dans votre filtration du charbon actif afin qu’il élimine les résidus restants, puis rajouter des bactéries filtrantes à l’aide de produits type JBL Denitrol, Dennerle Bacto Elixier, Tetra Bactozym ou encore ProdiBio Bio Digest.


 

ban-nvx-site-bacteries.jpg

 

Un bon filtre permet un équilibre stable de l’aquarium. Mais le choix des masses filtrantes est très important pour pouvoir espérer arriver à ce but. De plus, il faut respecter certaines règles comme l’ajout régulier de bactéries vivantes et le respect de la fréquence de changement d’eau.


L’aquariophilie est une activité reposante et passionnante, le chemin est parfois semé d’embuches mais il ne faut pas se décourager!